Webmaster - Infos
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha
Recopier le code :
110 Abonnés
Nouvelles

Aux Très Révérends et Révérends Pères, Pieux Moines et Fidèles bien-aimés du Diocèse de Grande-Bretagne et d’Europe occidentale:
 
Le Christ est né ! Glorifiez-Le !
 
« Notre Sauveur, mes bien-aimés, est né aujourd’hui : soyons heureux. Car il n’y a pas de place pour la tristesse, quand nous célébrons la naissance de la Vie, qui détruit la peur de la mortalité et nous apporte la joie de l’éternité promise ! » Ainsi s’exclamait notre père parmi les saints, Saint Léon le Grand de Rome, en louant le miracle que nous célébrons aujourd’hui ; et ainsi nous écoutons le conseil d’un si grand archipasteur, en nous réjouissant pleinement et parfaitement devant la Nativité de la Vie, qui chasse toute douleur. Car « en prenant chair, en devenant homme, en devenant humain », écrit saint Justin Popovic, « Dieu est entré de la manière la plus manifeste dans le sein même, les entrailles mêmes, de la vie humaine, dans le sang, dans le cœur, dans le centre de toute existence ». Depuis ce lieu, au milieu de cette terre, au milieu de nos propres vies, le Sauveur apporte le salut au monde. Ici, malgré toutes les ténèbres que l’homme s’efforce d’imposer à la création, le Créateur apporte la lumière. Ici, malgré toute la douleur, Il apporte la guérison — non pas dans un espace dénué d’autorité ou de souveraineté, mais au milieu de ce monde même, prenant sur Lui notre propre chair, daignant naître parmi Ses propres créatures.

C’est le moment tant attendu et longtemps prêché au ciel et sur la terre ! Et pourtant, poursuit Saint Hilarion, « ce sermon était majestueux et silencieux, car la bouche du Ciel était une étoile. L’événement que tout le monde chrétien célèbre aujourd’hui est passé presque totalement inaperçu en son temps ». C’est ce témoignage sacré du nouveau Hiéromartyr que je souhaite particulièrement vous apporter, mes bien-aimés pères, frères et sœurs, en cette année. Comme notre monde est souvent aveugle à la présence de la Vie en son sein ! En période de troubles et de conflits, l’homme baisse les yeux et ne voit que la boue à ses pieds ; mais aujourd’hui, Dieu nous appelle à nouveau à lever les yeux vers le ciel et à découvrir qu’avant même de jeter un coup d’œil à de telles hauteurs, nous trouvons le Christ lui-même, notre Dieu et Sauveur, debout devant nous, face à face, né aujourd’hui. Oui, il y a des tentations qui nous entourent : la pandémie de la peur et le cruel manque de foi de l’homme moderne ; et il y a de nos jours, sans cesse, les stigmates des outils habituels du diable : l’orgueil, la division, etc. Comme le monde ne voit facilement que ces choses ! Mais ne soyons pas aveugles à la vérité proclamée aujourd’hui : dans ce monde se tient le Christ, qui est plus fort que la peur, plus puissant que le diable, et qui vainc tous les ennemis.

Mes chers : réjouissez-vous, aujourd’hui ! Réjouissez-vous vraiment, et de tout votre cœur. Réjouissez-vous, car l’amour du Christ pour nous est plus fort que la puissance du péché. Réjouissez-vous, car la guerre bruyante de ce monde n’est pas à la hauteur de la victoire tranquille du Roi de Tous. Réjouissez-vous, car la joie est née à la place de la douleur, et « personne n’est empêché de partager ce bonheur », comme le proclame Saint Léon, car « il y a pour tous une seule mesure de joie, car notre Seigneur est le destructeur du péché et de la mort ». Que cette joie soit toujours avec vous, dans cette vie et dans la vie à venir !
 
Avec amour dans le Christ nouveau-né,
+ Irénée

Evêque de Londres et de l’Europe occidentale


Recherche




Nombre de visites depuis le 26 novembre 2014
(Cliquez sur le rectangle ci-dessous pour découvrir la répartition des visites par pays)

^ Haut ^