Webmaster - Infos
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha
Recopier le code :
79 Abonnés
Dimanche des Saints Ancêtres du Seigneur
stanc.png
Archiprêtre Léonide Grilikhès

Dimanche des Saints Ancêtres du Seigneur
Homélie du 29e dimanche après la Pentecôte.

Chers frères et sœurs,

Nous fêtons aujourd’hui le dimanche des saints ancêtres. De ces justes qui ont vécu des centaines et des milliers d’années avant le Christ. Ils ont été les contemporains de grands événements : d’immenses empires se sont édifiés et se sont effondrés, la carte du monde a été redessinée, les dynasties des pharaons, des rois, des gouvernants se sont succédés, eux dont nous ne connaissons les noms et les hauts faits que depuis ces derniers temps, grâce aux travaux des archéologues. Mais l’histoire sainte ne raconte pas l’histoire des grands de ce monde, ni des généraux couverts de gloire : le regard biblique est centré sur de simples pasteurs, des nomades tels qu’Abraham, Isaac, Jacob et ses douze fils dont les descendants ont été pendant des siècles esclaves en Égypte, et ensuite, sortis d’Égypte sous la conduite de Moïse, ont erré pendant de longues années dans le désert du Sinaï, jusqu’au moment où ils se sont fixés sur un petit territoire à l’ouest et à l’est du Jourdain, où ils ont fondé leur petit royaume. Mais celui-ci n’a pas tardé à se diviser en deux : le royaume du Nord et le royaume du Sud. Le royaume du Nord a péri écrasé par la puissance de l’Empire assyrien ; celui du Sud a été conquis par les Babyloniens. Et de nouveau, les descendants d’Abraham se sont retrouvés en exil et en captivité. Rien de grandiose ni de glorieux, plutôt le contraire, et pourtant c’est précisément au sein de ce peuple que s’est conservée la foi dans le Dieu Unique.
 
Parmi les justes de l’Ancien Testament il y avait des rois d’Israël, des prêtres, des bergers, des cultivateurs, des artisans. Leur dignité n’était pas définie par leur situation, ni par leur condition sociale, ni par leur richesse, mais par leur proximité de Dieu et leur fidélité à Sa parole. Et c’est précisément leurs noms, leur histoire, que les narrations bibliques ont conservé pour nous avec tant de soin et d’amour. Parce que toute l’histoire sainte, c’est l’histoire des relations entre Dieu et l’homme, entre l’homme et son Créateur.
 
Dans l’épître aux Hébreux [11, 36-39], on trouve une hymne consacrée aux justes des Anciens temps. L’Apôtre dit qu’ils ont erré dans les déserts et les montagnes, qu’ils ont trouvé refuge dans les cavernes et les antres de la terre, qu’ils se vêtaient de peaux de moutons et de toisons de chèvres, qu’ils ont supporté les privations, les afflictions, la dérision et le fouet, mais le monde entier n’était pas digne d’eux. Parce que Dieu a créé ce monde avec pour unique but que la création, en la personne de l’homme, connaisse son Créateur. Afin que l’homme puisse répondre par l’amour à l’amour et en méprisant toutes les contingences du monde, si grandes et significatives qu’elles puissent sembler, être tendu vers son Dieu.

Date de création : 04/01/2015 @ 13:57
Dernière modification : 04/01/2015 @ 13:57
Page lue 1172 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Recherche




Nombre de visites depuis le 26 novembre 2014
(Cliquez sur le rectangle ci-dessous pour découvrir la répartition des visites par pays)

^ Haut ^