Webmaster - Infos
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha
Recopier le code :
81 Abonnés
Dimanche des Pères du Premier Concile
PConcile.png
Archiprêtre Léonide Grilikhès

7 ème Dimanche après Pâques. Homélie du Dimanche des Pères du Premier Concile

Chers frères et sœurs,
 
Aujourd’hui, une semaine avant la fête de la Sainte Trinité, nous faisons mémoire des saints pères du premier concile œcuménique qui fut convoqué en 325 dans la ville de Nicée, ce concile qui affirma que le Fils, de même que le Père, possède toute la plénitude de la Divinité. Cette identité de nature Divine entre le Père et le Fils fut scellée par un terme théologique spécial : consubstantiel.
 
Nous ne trouvons pas ce mot dans l’Évangile, mais l’idée de consubstantialité s’y trouve fréquemment dans des images très parlantes et très vives. Le Seigneur dit : Celui qui M’a vu a vu le Père. Ou : Moi et le Père, nous sommes un. Et dans la lecture d’aujourd’hui nous avons entendu que le Sauveur, s’adressant à Son Père, dit : Tout ce qui est à Moi est à Toi et tout ce qui est à Toi est à Moi. Dans ces paroles se découvre l’extrême ouverture mutuelle, l’extrême dévouement l’un à l’autre du Père et du Fils, l’union mutuelle dans l’amour.
 
Mais si nous regardons le plus proche contexte de cette phrase, nous verrons que dans cette « unité dans l’amour » il y a de la place pour l’homme également : « à Moi » du Fils et « à Moi » de Dieu le Père est tourné également vers l’homme. Le Seigneur dit à Son Père : Je prie pour ceux que Tu m’as donnés (les plus proches disciples, les apôtres), parce qu’ils sont à Toi. Et tout ce qui est à Moi est à Toi (Il veut dire par là qu’Il amène tous Ses disciples à la connaissance véritable de Dieu, Il leur découvre le Père), et tout ce qui est à Toi est à Moi (voulant dire que tous ceux qui tendent vers le Père adorent également le Fils).
 
Et un peu plus loin, le Seigneur dit qu’Il prie non seulement pour les apôtres, mais pour ceux qui croiront en Lui grâce à la parole des apôtres, et de nouveau Il répète : Père, comme Toi Tu es en Moi et Moi en Toi, qu’ils soient Un en nous…..qu’ils soient Un comme nous sommes un. Le Seigneur veut que nous demeurions dans l’unité avec Lui dans le Royaume de Dieu, dans le Royaume du Père, du Fils et de l’Esprit Divin.
 
Mais n’oublions pas comment s’opère cette unité : elle se révèle dans les paroles : « Tout ce qui est à Moi est à Toi et tout ce qui est à Toi est à Moi ». Nous demandons souvent à Dieu de nous fortifier par Sa force, de nous purifier par Son Saint Esprit, de nous soutenir par Sa grâce divine. En somme, nous disons à Dieu : Donne-nous ce qui est à Toi : Ta force, Ta vie, Ton don, Ton Esprit… Mais si nous voulons faire nôtre le divin, nous devons trouver en nous la fermeté et l’audace de dire que tout ce qui est à nous : notre temps, nos forces, nos aspirations, nos pensées, nous les consacrons à Dieu. Pour que tout soit commun, pour que tout soit un comme chez le Fils et le Père.

Date de création : 09/06/2014 @ 17:44
Dernière modification : 09/06/2014 @ 17:44
Page lue 1565 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Recherche




Nombre de visites depuis le 26 novembre 2014
(Cliquez sur le rectangle ci-dessous pour découvrir la répartition des visites par pays)

^ Haut ^