Webmaster - Infos
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha
Recopier le code :
81 Abonnés
5ème Dimanche du Grand carême. Sainte Marie d’Egypte
MAREGYPT.png
 

Archiprêtre Léonide Grilikhès

5ème Dimanche du Grand carême. Sainte Marie d’Egypte
 
Dans nos prières à la maison et à l’église, nous demandons souvent à Dieu de nous aider dans nos nécessités au jour le jour. Mais en ouvrant l’Évangile, nous comprenons que cela ne suffit pas. Que les relations avec Dieu ne peuvent se limiter à ces demandes. De plus, le Seigneur nous dit de ne pas nous soucier du lendemain, de notre vêtement et de notre nourriture… Il nous appelle : « Cherchez d’abord le Royaume de Dieu, et tout le reste (c’est-à-dire tout ce dont nous avons besoin) vous sera donné par surcroît. » Le Royaume de Dieu s’est approché avec la venue du Christ. Chercher le Royaume de Dieu, cela veut dire être plus près du Christ, cela veut dire partager avec Lui Sa vie.

Mais de quel Christ voulons-nous nous rapprocher ? Du Christ Qui demeure dans la gloire divine, ou du Christ Qui est ligoté avec des cordes à Gethsémani et traîné au tribunal du grand-prêtre, ou chez le procureur romain ? Du Christ qui est assis à la droite du Père ou du Christ qui souffre la passion et la mort que Lui infligent Ses serviteurs ?...

Dans la péricope évangélique d’aujourd’hui, il nous est raconté que deux apôtres, les deux frères Jacques et Jean, demandent au Sauveur de les asseoir l’un à Sa droite, l’autre à Sa gauche quand Il viendra dans Sa Divine gloire. Afin qu’eux aussi aient part avec Lui à la gloire du Royaume.
Mais le Seigneur leur répond : vous ne savez pas ce que vous demandez. Et ayant à l’esprit Sa Passion à venir, Il leur dit : « Pouvez-vous boire la Coupe que je vais boire et être baptisé du baptême dont Je vais être baptisé ? »

Nous pouvons nous étonner du ton résolu des apôtres, car en entendant des paroles aussi redoutables, ils répondent sans hésiter : « Oui, nous le pouvons ! »

Mais là non plus, le Seigneur ne leur dit pas : puisque vous êtes si décidés, Je vous ferai asseoir à Mes côtés dans la gloire. Il ne leur promet rien sauf la coupe des souffrances : la coupe que Je vais boire, vous la boirez, et du baptême dont Je vais être baptisé, vous en serez baptisés, quant à siéger à Ma droite ou à Ma gauche, il ne M’appartient pas de l’accorder, mais c’est pour ceux à qui cela a été destiné par le Père.

Le Seigneur invite les apôtres (et nous invite à leur suite), à faire preuve d’amour désintéressé, Il nous appelle à conserver la fidélité, même dans l’adversité et le malheur. Être désintéressé, c’est l’une des qualités de Dieu. Il a créé le monde de manière complètement désintéressée. Il crée l’homme sans aucun but intéressé. Et la péricope évangélique d’aujourd’hui s’achève par les mots : « Le Fils de l’Homme n’est pas venu pour être servi mais pour servir et donner Sa vie en rançon pour une multitude. » [Mt 20,28] Le Seigneur nous aime d’un amour sacrificiel, désintéressé, Il est venu vers nous pour nous servir, et seul un tel amour désintéressé, prêt à donner à profusion ses forces spirituelles pour le service des hommes et du Seigneur, nous rapproche de Dieu.

Date de création : 13/04/2014 @ 18:50
Dernière modification : 13/04/2014 @ 18:50
Page lue 1699 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Recherche




Nombre de visites depuis le 26 novembre 2014
(Cliquez sur le rectangle ci-dessous pour découvrir la répartition des visites par pays)

^ Haut ^