Webmaster - Infos
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha
Recopier le code :
79 Abonnés
TRIOMPHE DE L'ORTHODOXIE SUR L'ICONOCLASME
 Feast_of_Orthodoxy.png

 


 
HOMELIE POUR LA FÊTE DU TRIOMPHE DE L'ORTHODOXIE SUR L'ICONOCLASME
 
Au VIIIe et au IXe siècle, l’empire byzantin a vécu les temps difficiles de l‘iconoclasme : les saintes icônes étaient appelées idoles et vouées à la destruction. Durant cette époque, des milliers d’icônes, de mosaïques et de fresques furent détruites. Et bien que l’iconoclasme ait été officiellement condamné au VIIe concile en 787, il a ressurgi avec une force nouvelle au début du IXe siècle sous l’empereur Léon V. L’iconoclasme fut officiellement destitué en 843, lorsque l’impératrice Théodora convoqua, pour le premier dimanche du Grand carême un concile auquel fut réaffirmée la vénération des icônes et il fut décidé de célébrer ce jour comme la fête du Triomphe de l’Orthodoxie.
 
Le triomphe de l’Orthodoxie, c’est la fête de la vénération des saintes icônes. Le mot icône est l’un des mots les plus importants de la théologie chrétienne. L’homme a été créé à l’image de Dieu. Le Seigneur Jésus Christ est l’image parfaite de Dieu le Père. Comme il est dit dans [l’anaphore de] la liturgie de saint Basile le Grand, le Christ est le sceau de l’exacte image montrant en Lui le Dieu et Père. Dans l’évangile de Jean (14,9), à la prière de l’apôtre Philippe « Montre-nous le Père », le Seigneur répond que celui qui L’a vu a vu le Père. Parce qu’en Christ est manifestée toute la plénitude de la révélation sur Dieu, comme un fait établi avec une extrême concrétude. Le Seigneur vient non pas pour nous donner un enseignement ou une doctrine sur Dieu, mais pour nous faire le don de Lui-même, pour nous amener à un dialogue vivant avec Dieu, pour qu’en Christ nous rencontrions le Dieu vivant.
 
C’est pourquoi quand les pères du VIIe concile œcuménique (et ceux qui, un demi-siècle plus tard, ont confirmé leurs décisions) ont défendu la vénération des icônes, par là même ils affirmaient que dans l’expérience de l’Église, les vérités de la foi sont données avec une précision si convaincante que l’on peut non seulement réfléchir et théologiser sur elles, mais montrer, et pas seulement formuler en dogmes, mais représenter avec des couleurs et des pinceaux ces vérités de la foi en forme d’icônes.
Ainsi, le Triomphe de l’Orthodoxie, c’est le triomphe de la vénération des icônes qui à son tour affirme que dans l’Église se conserve la connaissance de Dieu et la vision de Dieu, et donc la possibilité de rencontrer le Christ qui est l’exacte image de Son Père.
Et c’est justement en vue de cette rencontre, pour perfectionner notre vision spirituelle et pour voir Dieu d’un cœur pur, que nous faisons à présent nos efforts de carême.

Date de création : 17/03/2014 @ 20:35
Dernière modification : 17/03/2014 @ 20:35
Page lue 1464 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Recherche




Nombre de visites depuis le 26 novembre 2014
(Cliquez sur le rectangle ci-dessous pour découvrir la répartition des visites par pays)

^ Haut ^