Webmaster - Infos
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha
Recopier le code :
81 Abonnés
La Protection de la Mère de Dieu
pokrov.png


Archiprêtre Léonide Grilikhès
 
LA PROTECTION DE LA MÈRE DE DIEU
 
Chers frères et sœurs,
 
Nous célébrons aujourd’hui la fête de la Protection de la Mère de Dieu. Un jour que Constantinople était assiégée, pendant la Liturgie, le bienheureux André et son disciple Épiphane ont vu la Toute Sainte Mère de Dieu recouvrir de Son omophore tout lumineux les fidèles en prière dans l’église. Mais ce n’est pas seulement à Constantinople ce jour-là, dans l’église des Blachernes, c’est à toutes les époques chrétiennes que la Mère de Dieu a manifesté et continue de manifester Sa protection à tous ceux qui aiment et vénèrent Son Fils. Et l’Église conserve les saintes icônes de la Mère de Dieu pour nous rappeler tout particulièrement Son intercession pour nous.
 
Ces icônes nous disent qu’Elle est prête à apaiser tous nos chagrins et toutes nos afflictions, qu’Elle est la Joie pour tous les affligés. Même pour ceux qui n’attendaient aucune joie, Elle est la Joie inattendue. Ces icônes nous disent que la Mère de Dieu est du « Prompt secours », en russe skoroposlouchnitsa, c’est-à-dire qu’Elle entend aussitôt nos prières, et aussi qu’Elle est prête à attendrir nos cœurs durs et à guérir nos maladies, parce qu’Elle est la Mère de Dieu « qui guérit » et « qui attendrit les cœurs durs ».
 
Mais surtout, Elle est l’Hodiguitria, c’est-à-dire « Celle qui guide », qui montre le chemin vers le Christ, et qui ne se détourne pas de nous, même lorsque nous sommes enfoncés dans le péché. Elle est Celle qui tend la main aux pécheurs : Elle Se porte garante pour nous auprès de son Fils, Elle Le supplie comme une Mère aimante, de Se montrer patient avec nous et de détourner Sa juste colère au profit de la miséricorde.
 
Et de plus, Elle est « Celle qui vient rechercher ceux qui sont tombés », pas même ceux qui sont en passe de se perdre, mais ceux qui sont perdus : l’homme est déjà perdu, les portes de l’enfer se sont refermées derrière lui, mais l’amour de la Mère de Dieu s’étend jusque là. Elle va le chercher, Elle tente d’arracher aussi celui-là à l’enfer afin qu’il ne soit pas perdu pour le Christ et pour la vie éternelle. Amen.

Date de création : 19/10/2013 @ 23:27
Dernière modification : 19/10/2013 @ 23:27
Page lue 1748 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Recherche




Nombre de visites depuis le 26 novembre 2014
(Cliquez sur le rectangle ci-dessous pour découvrir la répartition des visites par pays)

^ Haut ^